You are currently viewing Nomination des commissions communales par le Chef de l’Etat

Nomination des commissions communales par le Chef de l’Etat

La nomination des commissions communales par le Chef de l’Etat en remplacement des conseils communaux pour administrer les communes de la République ne peut et ne doit ni arrêter, ni distraire le processus de la décentralisation de l’Etat qui est une commande constitutionnelle.

Les Elus des trois pouvoirs de l’Etat ont juré de respecter et de faire respecter la Constitution de la République qui décide de « Instaurer un régime gouvernemental basé sur les libertés fondamentales et le respect des droits humains, la paix sociale, l’équité économique, la concertation et la participation de toute la population aux grandes décisions engageant la vie nationale, par une décentralisation effective » (Référence Préambule de la Constitution).

La Fédération Nationale des Maires d’Haïti/FENAMH dans ses fonctions de mutualisation des ressources et des moyens, de socialisation, de formation et de plaidoyer, entend poursuivre ses actions malgré le contexte difficile. Elle s’engagera à travailler avec les autorités de l’Etat pour neutraliser le plus possible les impacts négatifs du changement de statut des élus sur le processus de la décentralisation en général et plus particulièrement sur la poursuite des programmes de l’Etat en renforcement capacités des collectivités territoriales, notamment le Programme de Modernisation de l’Administration Communale (PMAC), la mise en place des Agences Techniques Départementales (ATLD), le Programme d’Amélioration des Finances Locales (PRAFIPUM) etc…

Les Partenaires Techniques et Financiers qui appuient le gouvernement de la République et les acteurs locaux dans cette dynamique de gouvernance locale peuvent dissiper leur doute légitime quant à la bonne continuité de ces programmes dans un tel contexte. La FENAMH entend donc poursuivre son rôle de vigile, de contributeur à l’aboutissement de ces processus.

Par ailleurs, la FENAMH comme elle avait pressenti cet environnement institutionnel regrettable, avait pris depuis le début de l’année des dispositions pour renforcer ses capacités de communication, de plaidoyer et de mobilisation par la finalisation du manifeste de la décentralisation, la réalisation et la diffusion d’un documentaire sur le financement du développement local.

En ce sens, selon les orientations du directoire, la FENAMH durant cette période se propose de mobiliser ses partenaires techniques et financiers, les autres associations et fédérations d’élus-es les, les partenaires de la société civile, les partenaires de l’administration centrale autour des actions suivantes :

  • Finalisation du manifeste de la décentralisation ;
  • Finalisation du documentaire et de la stratégie de communication sur le financement du développement local/Capitalisation de l’expérience de gestion des fonds communaux par les Municipalités pour l’exercice 2017-2018 ;
  • Campagne de communication sur les enjeux des élections locales, sur le financement du développement local et sur la décentralisation en général.

Le Directoire de la FENAMH renouvelle sa confiance au leadership de son Président, le Maire Jude Edouard Pierre, et profite de l’occasion pour remercier l’ensemble de ses partenaires pour leur collaboration.

Partager cet article

Laisser un commentaire